Publié le 10/11/2016

Le CJD examine le projet de la loi de finances de l’année 2017 et présente ses recommandations

Le Centre des Jeunes Dirigeants « CJD » a étudié avec beaucoup d’intérêt le projet de la loi de finances de l’année 2017 et a formulé des recommandations qu’il a transmis aux instances compétentes, tout en espérant qu’elles prendront en compte ses recommandations lors de l’adoption de ce projet de loi. 
Le CJD examine le projet de la loi de finances de l’année 2017 et présente ses recommandations

A cet effet, le CJD a constaté que le projet de la loi de finances 2017 a été élaboré dans un esprit visant à renforcer les ressources de l’Etat et à réaliser l’équilibre budgétaire, à travers la mise en œuvre de procédures conjoncturelles au détriment d’une vision plus stratégique à moyen et court terme.

Le CJD relève quatre points :

- La révision et l’élargissement du champ d’application de la TVA, augmentera les prix de certains biens et services qui seront supportés par le consommateur final ; ce projet de loi de finances est donc inflationniste.

- Plusieurs dispositions de ce projet viennent abroger, supprimer ou réactiver d’anciennes mesures, engendrant une instabilité pour les investisseurs nationaux et étrangers, qui seront sans visibilité à moyen et long terme.

- La contribution de 7.5% du bénéficie est de nature à augmenter sensiblement la pression fiscale pour les entreprises, cette mesure aura un impact négatif surtout sur le réinvestissement des bénéfices.

- Absence de mesures de fond en matière de lutte contre le secteur informel et d’équité fiscale, ce projet pénalise les bons payeurs et épargne les évadés fiscaux, encourageant ainsi les entreprises et contribuables transparents à basculer dans l’informel.
 

Commentaires



blog comments powered by Disqus