Publié le 12/01/2017

L'Espagne prête à vendre des navires de guerre à l'Arabie Saoudite

L'étroite relation des monarchies espagnole et saoudienne facilitera-t-elle la conclusion d'un juteux contrat de vente de corvettes à Ryad' Cette probabilité provoque l'ire d'ONG dénonçant l'implication de l'Arabie dans des crimes de guerre au Yémen.
L'Espagne prête à vendre des navires de guerre à l'Arabie Saoudite

Felipe VI, 48 ans, entame samedi à Ryad une visite officielle de trois jours, à l'invitation du roi Salmane, 80 ans.

Et toute la presse espagnole a déjà fait le lien avec une très attendue vente de corvettes de type Avante 2200, pour au moins 2 milliards d'euros.

"Nous pouvons seulement confirmer que la négociation est très avancée pour la construction de cinq navires de guerre qui seraient vendus à la Marine saoudienne", dit à l'AFP un porte-parole de l'entreprise publique de construction navale Navantia.

Septième pays exportant le plus d'armes conventionnelles, l'Espagne a vu ses ventes à l'étranger augmenter de 55% entre 2006-2010 et 2011-2015, selon le Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité (Grip) basé à Bruxelles.

Et elle vend de plus en plus à l'Arabie, championne du monde des dépenses militaires par habitant.


AFP

Commentaires



blog comments powered by Disqus