Publié le 14/02/2017

Le groupe BPCE auquel appartient la BTK dévoile son résultat net de 2016

Le 9 février 2017, le conseil de surveillance du Groupe BPCE, présidé par Pierre Valentin, a examiné les comptes du groupe pour le quatrième trimestre de l’année 2016.
Le groupe BPCE auquel appartient la BTK dévoile son résultat net de 2016
Le groupe BPCE auquel appartient la BTK dévoile son résultat net de 2016

Un résultat net publié de 4 Md€ en 2016 et une solide génération de capital, principalement par mise en réserve du résultat

Une activité commerciale toujours soutenue

- Forte dynamique de la banque de proximité

Hausse des encours de crédits de 3,7 % et de l’épargne de 1,7 % sur un an, au 31/12/2016

Une production de crédit supérieure à 100 Md€ en 2016

- Montée en puissance des activités Assurance[2]

Forte dynamique en assurance vie avec une collecte brute en hausse de 7 % par rapport à 2015

Assurance non vie : 5,3 millions de contrats à fin 2016 et portefeuille en hausse de 9 % sur un an

-  Contribution marquée de la Banque de Grande Clientèle de Natixis

 Excellente dynamique de Global markets, avec une activité élevée sur EquityetFixed income

 

Des fondamentaux solides

Résistance des revenus [3 ] dans un contexte de taux très défavorable pour la banque de proximité: 23,4 Md€, en baisse de 1,1 %

    - Revenus des métiers de Natixis en 2016 en hausse de 2,9 % [3 ] sur un an, à 8,1 Md€

    - Baisse des revenus de la banque de proximité de 2,2 %[4], à 15 Md€

 Baisse du coût du risque à 22 points de base en 2016, inférieur à la moyenne de cycle(30 à 35 pb)

 Résultat net part du groupe [3 ] de 3,4 Md€, en hausse de 7,6 %

 Résultat net part du groupe publié de 4 Md€, en hausse de 26,7 %

 

Solide génération de capital

Forte capacité de génération de capital positionnant favorablement le groupe pour le respect des exigences règlementaires à venir

Ratio de CET1 de 14,3 %[5] au 31/12/2016 : +130 pb en 2016 (dont 73 pb par mise en réserve du résultat)

Ratio de TLAC de 19,4 %[5] (y compris l’émission de 1,6 Md€ de dette senior non-préférée en janvier 2017)

 

Préparation du nouveau plan stratégique 2018–2020 du Groupe BPCE

Fusion de banques régionales : création de la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes et de la Banque Populaire Méditerranée, amenant à 15 le nombre de Banques Populaires à fin 2016 contre 18 à fin 2015

Projet de transformation de la banque de proximité :présentation le 21 février 2017

Pour plus de détails sur le résultats annuels 2016 : Cliquez  ICI

Commentaires



blog comments powered by Disqus