Publié le 17/04/2017

Jhinaoui: Des opportunités réelles existent pour établir un partenariat privilégié avec les pays sub-sahariens

Les relations entre la Tunisie et les pays sub-sahariens connaissent une nouvelle dynamique à la faveur de l’engagement du gouvernement tunisien à consolider la coopération économique et la concertation politique dans une optique de coopération sud-sud “, a déclaré lundi le ministre des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui.
Jhinaoui: Des opportunités réelles existent pour établir un partenariat privilégié avec les pays sub-sahariens

S’exprimant à l’occasion de la deuxième session de la journée africaine d’amitié et de partenariat, tenue le 17 avril à Tunis, Jhinaoui a affirmé que les relations entre la Tunisie et les pays subsahariens bénéficient de larges perspectives et potentialités de développement. Selon lui, des opportunités réelles existent pour établir un partenariat privilégié dans tous les domaines dont notamment la santé, la formation, le tourisme et l’habitat.

” Notre Objectif est de développer une approche équilibrée pour établir une coopération avec toutes les régions de notre continent ” a assuré Jhinaoui soulignant que les prochaines échéances bilatérales, à l’instar des commissions mixtes et comités de suivi, seront des instruments qui permettront d’initier des projets concrets de coopération et d’identifier des opportunités pour intensifier les échanges économiques et culturels.

Jhinaoui a rappelé que pour renforcer sa présence diplomatique en Afrique, la Tunisie avait décidé d’ouvrir deux nouvelles ambassades au Burkina-Faso et au Kenya. ” la programmation de missions diplomatiques itinérantes dans des pays où la Tunisie ne dispose pas de représentation diplomatique résidente, des missions économiques multisectorielles ainsi que la décision d’ouverture de cinq nouvelles représentations commerciales en Afrique sub-saharienne, constituent de nouveaux atouts pour avancer encore plus loin sur la voie d’une coopération mutuellement avantageuse ” a expliqué Jhinaoui.

C’est dans cette perspective que la Tunisie a entamé des négociations pour adhérer au marché commun pour l’Afrique orientale et australe (COMESA), selon Jhinaoui. Et d’ajouter ” La Tunisie compte également présenter des demandes auprès de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour obtenir le statut de membre observateur et auprès de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC) pour la conclusion d’un accord commercial préférentiel.

Le ministre a, en outre, indiqué que la compagnie aérienne Tunisair compte renforcer sa présence en Afrique par de nouvelles liaisons aériennes directes avec le Togo, le Bénin, le Cameroun, le Gabon, la République Démocratique du Congo, le Tchad et le Nigéria.

Victor Loe, Ambassadeur du Cameroun et Doyen du groupe des ambassadeurs africain s’est félicité de l’engagement de la Tunisie à promouvoir ses relations avec ses partenaires de l’Afrique subsaharienne. ” Il nous appartient de prendre les mesures nécessaires pour que cette décision s’applique dans le cadre d’une coopération bénéfique pour tous nos pays ” a-t-il soutenu.


TAP

Commentaires



blog comments powered by Disqus