Publié le 17/04/2017

Cérémonie d’inauguration du '' Projet de Réhabilitation de l’Ecole Primaire ‘Ain Ben Chibl’ de Teboursouk ''

La cérémonie d’inauguration du « Projet de Réhabilitation de l’Ecole Primaire ‘Ain Ben Chibl’ de Teboursouk », a eu lieu le 17 avril 2017 à Teboursouk, en présence de Monsieur Shinya IWATA, Chargé d’affaires de l’Ambassade du Japon en Tunisie et de Madame Ines DEBAYA, Présidente de l’Association Génération Liberté.
Cérémonie d’inauguration du '' Projet de Réhabilitation de l’Ecole Primaire ‘Ain Ben Chibl’ de Teboursouk ''
Sommaire du projet
Le cadre : Don aux projets locaux contribuant à la sécurité humaine
Le montant : 94 046 DT
Bénéficiaire: Association Génération Liberté
Contenu :
- Création de la cantine et de la cuisine
- Aménagement et consolidation des salles
- Aménagement d’un bloc sanitaire
- Revêtement du sol de la cour
Population ciblée : 93 élèves de l’Ecole Primaire ‘Ain Ben Chibl’
Ce don permet à l’Ecole Primaire ‘Ain Ben Chibl’ de l’aménagement de la cantine et de la cuisine afin de fournir des repas chaud avec une alimentation équilibrée aux élèves. Il réalise également quelques travaux d’étanchéité pour les salles où la pluie s’infiltre, en outre l’aménagement d’un bloc sanitaire pour les jeunes élèves, et le revêtement du sol de la cour pour résoudre le problème de drainage.
Cette école est l’objet du programme du PAM (Programme Alimentaire Mondial) qui apporte un appui technique dans le cadre d'une stratégie de mise à niveau de l'alimentation scolaire, telle que l’amélioration du menu de la cantine et la conservation des aliments. On attend de voir l’effet d’une synergie entre le programme du PAM et la création de la cantine et de la cuisine par ce projet.
Le Japon accorde de l’importance au soutien dans le domaine de l’éducation qui constitue un élément fondamental pour la mise en oeuvre de la sécurité humaine. Le Japon considère que l’aménagement de l’école est
AMBASSADE DU JAPON
EN TUNISIE
primordial pour assurer l’environnement éducatif adéquat au profit des jeunes, qui sont en effet la clé de la réalisation du développement durable de chaque pays.
Le don aux projets locaux contribuant à la sécurité humaine a été instauré en 1996 pour que les ONGs et les collectivités locales puissent répondre rapidement et efficacement à divers besoins de développement, bien que la taille du projet soit relativement petite.
Les organisations éligibles sont celles à but non lucratif, telle que les ONGs, les collectivités locales, les établissements éducatifs tels que les écoles primaires et secondaires, et les établissements médicaux. Le don vise à l’amélioration des besoins humains fondamentaux comme la construction d’écoles primaires et secondaires, l’aménagement d’équipements médicaux dans les hôpitaux, et le forage de puits.
(Don aux projets locaux contribuant à la sécurité humaine)
Le nombre total de projets réalisés : 121 projets (depuis 1996)
Le montant total : 7 121 037,271 DT
(Projets récents)
- Equipement de dépistage de cancer du sein (Gouvernorat de Medenine)
- Aménagement d’une école primaire d’El Krib (Gouvernorat de Siliana)
- Acquisition d’un bus pour les handicapés (Gouvernorat de Mahdia)
- Equipement pour la tapisserie et la menuiserie et aménagement de l’atelier (Gouvernorat de Siliana)
- Equipement de dépistage de cancer du sein (Gouvernorat de Sfax)
- Rénovation et l’équipement de dispensaire d’Utique Nouvelle (Gouvernorat de Bizerte.)
- Construction d’un centre de réadaptation fonctionnelle pour les handicapés à Béni Khedache (Gouvernorat de Médenine)

Commentaires



blog comments powered by Disqus