Publié le 24/04/2017

Cycle des Mardis de l’ATUGE : La Tunisie moderne histoire et perspectives

A l’aube de l’indépendance, le maître-mot était de bâtir les institutions politiques et économiques d’un état moderne et d’investir dans la formation, à tous les niveaux, pour combler les carences héritées du régime colonial
Cycle des Mardis de l’ATUGE : La Tunisie moderne histoire et perspectives

Les quelques cadres tunisiens disponibles à cette époque, dont de rares ingénieurs formés dans les Grandes Ecoles, s’étaient engagés, sans hésiter, dans cette œuvre de construction nationale. Ministres, Gouverneurs, Dirigeants d’entreprises, … ils avaient une haute idée de leur mission et une perception claire de leur rôle stratégique dans le développement du pays.

Il est temps de rendre hommage à ces premiers bâtisseurs de la Tunisie moderne, et d’avoir une lecture critique, dans un but constructif, de leur contribution et de leur héritage. Ce rappel à la mémoire des origines, s’impose à l’heure où une nouvelle génération de Tunisiens est aux commandes pour franchir une étape décisive dans la longue histoire de ce pays.

Dans cet esprit, l’Atuge lance un cycle de manifestations dont la première aura lieu à l’occasion de la commémoration du 10ème anniversaire de la disparition de feu Si Mokhtar Laatiri, un des premiers ingénieurs polytechniciens de Tunisie, grand commis de l’état et fondateur de l’Ecole Nationale d’ingénieurs de Tunis.

Prière nous confirmer par téléphone au 71 283 720, par Fax au 71 286 829 ou par mail à atuge.tn@topnet.tn


 

Commentaires



blog comments powered by Disqus