Publié le 04/05/2017

L'UGTT appelle à évaluer le travail du gouvernement

"L'UGTT n'appelle pas à faire tomber le gouvernement mais à évaluer en profondeur son travail après huit mois d'exercice", a affirmé jeudi le Secrétaire général adjoint de la centrale syndicale, Sami Tahri.
L'UGTT appelle à évaluer le travail du gouvernement

Tahri s'exprimait devant la presse en marge de l'ouverture de la commission administrative nationale de l'Union Générale Tunisienne du Travail, organisée à Hammamet.

"L'évaluation du travail du gouvernement conduira à d'autres remaniements ministériels", a estimé le responsable syndical, soulignant que "cette question relève des prérogatives du Chef du gouvernement".

Il a en outre précisé que l'UGTT ne propose pas un nouveau ministre pour le portefeuille de l'Education "ni pour les autres départements d'ailleurs", faisant remarquer que le "le plus dangereux demeure l'opacité des programmes et l'ambiguïté des positions" ainsi que "le non respect du Document de Carthage qui aurait pu être consigné dans une feuille de route claire".

Cette commission administrative ordinaire de l'organisation syndicale est la première à se tenir après le 23e Congrès. Elle examinera les décisions relatives au règlement intérieur et le statut ainsi que la situation générale dans le pays, a expliqué Tahri.

Il a par ailleurs indiqué que l'UGTT n'a pas encore arrêté sa position vis-à-vis de la loi sur la réconciliation nationale, soulignant qu'elle se basera sur des principes fondamentaux comme le respect de la Constitution et des dispositions de la justice transitionnelle, le démantèlement du système de corruption et les retombées positives sur l'économie.


TAP

Commentaires



blog comments powered by Disqus