Publié le 14/05/2017

En photos : Célébration de la Journée mondiale de lutte contre l'hypertension artérielle

La Société Tunisienne de Cardiologie et de Chirurgie Cardiovasculaire et Sanofi Tunisie organisent aujourd'hui une journée de sensibilisation.
En photos : Célébration de la Journée mondiale de lutte contre l'hypertension artérielle

A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre l’hypertension artérielle, la Société Tunisienne de Cardiologie et de Chirurgie Cardiovasculaire (STCCCV) et Sanofi Tunisie ont organisé à Tunis une journée de sensibilisation et de dépistage de cette pathologie.

Un programme scientifique didactique caractérise cet évènement qui en est à sa 3ème édition, sous la dénomination « ! إضغط ».

« Le but de cette journée est de sensibiliser davantage le public sur l'hypertension artérielle et la gravité de ses complications médicales ainsi que de fournir de l'information sur sa prévention, sa détection et son traitement » a déclaré le Docteur Chokri Jeribi, Country Chair de Sanofi-Tunisie. « La campagne de sensibilisation «! إضغط» répond à la volonté forte de Sanofi de s’associer aux différentes parties prenantes pour améliorer la prise en charge de l’hypertension artérielle en Tunisie » a rajouté le Docteur Chokri Jeribi.

Longtemps silencieuse, l’hypertension artérielle non traitée peut entraîner des complications très graves au niveau du cœur, du cerveau, des reins …

Durant cette journée, Sanofi Tunisie et la STCCCV ont mis à la disposition du grand public des stations de prise de tension artérielle, des ateliers de sensibilisation à la pathologie ainsi que des sessions d’éducation nutritionnelle.

« Il y a hypertension artérielle lorsque la force du sang contre les parois des vaisseaux sanguins est trop élevée. L’hypertension artérielle peut endommager des organes vitaux comme le cœur, le cerveau ou les reins» a déclaré Professeur Faouzi Addad, Président de la STCCCV.

L’hypertension artérielle est considérée parmi les premières causes de mortalité dans le monde. En Tunisie, un patient sur trois est hypertendu parmi les personnes âgées entre 35 et 70 ans.

« Du fait de l’avènement silencieux de cette maladie, deux patients sur trois ne se connaissent pas hypertendus; ceci souligne l’importance de sensibiliser la population tunisienne pour lutter contre l’hypertension artérielle » a rajouté le Professeur Faouzi Addad,

Les actions scientifiques communes entre Sanofi Tunisie et la STCCCV ont pour principal objectif le développement de la prise en charge des maladies cardiovasculaires et la diffusion des meilleures pratiques médicales. 

Commentaires



blog comments powered by Disqus