Publié le 02/06/2017

Une étude japonaise démontre la supériorité et la rareté de l’huile d’olive tunisienne

Une étude tuniso-japonaise vient de démontrer la supériorité et la rareté de l’huile d’olive tunisienne. 
Une étude japonaise démontre la supériorité et la rareté de l’huile d’olive tunisienne

L’huile d’olive tunisienne, dans toutes ses variétés, en particulier celle du nord, se distingue par une forte teneur et concentration en “polyphénol” qui peut être 10 fois supérieure à celle des huiles d’olive espagnole et italienne, a révélé une étude tuniso-japonaise.

Cette étude, réalisée dans le cadre d’un projet de coopération tuniso-japonais (SATRAPES) sur “la valorisation des ressources biologiques dans les zones arides et semi-arides”, montre en effet que la teneur en polyphénol dans toutes les variétés de l’huile d’olive tunisienne, notamment celle du nord, a des bienfaits certains sur la santé, vu son rôle en tant qu’antioxydant naturel et sa capacité à prévenir le cancer et traiter les infections, les maladies cardiovasculaires et neurologiques ainsi que dans la régénération cellulaire.

Karim Chabir, responsable du programme de coopération à l’Agence japonaise de coopération internationale  (JICA)a affirmé que l’huile  d’olive tunisienne pourrait s’arracher grâce à ses bienfaits multiples.

L’huile d’olive tunisienne n’est plus un simple nutriment mais elle est devenue un aliment aux vertus médicamenteuses étant donné sa richesse en antioxydants et anti-allergies”, outre le polyphénol qui est utilisé comme additif alimentaire dans les industries alimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques, a assuré Karim Chabir. 

La JICA oeuvre actuellement à réunir toutes les conditions nécessaires pour lancer un label tunisien de l’huile d’olive tunisienne au Japon.


TAP

Commentaires



blog comments powered by Disqus