Publié le 03/06/2017

Deux équipes tunisiennes se distinguent au niveau de la finale internationale du Hackathon ''Smart Up''

Après la finale locale du Hackathon international lancé par le groupe Attijariwafa bank les 19, 20 et 21 Mai 2017 en simultané sur 5 pays, les 20 équipes gagnantes ont participé à la compétition internationale le 31 mai après-midi, en présence d’un jury international. 
Deux équipes tunisiennes se distinguent au niveau de la finale  internationale du Hackathon ''Smart Up''

8 équipes représentant 5 pays se sont distinguées à l’issue de cette nouvelle étape du programme international d’open innovation « Smart Up » lancé par le groupe Attijariwafa bank.

Deux équipes tunisiennes sélectionnées parmi les 8 équipes gagnantes ont eu le mérite de porter haut le drapeau tunisien et ont réussi à convaincre le jury qui était composé de membres de la direction générale du Groupe Attijariwafa bank et de ses filiales.

A rappeler que 1530 participants internes et externes ont présenté leur candidature parmi lesquels 323 participants ont été sélectionnés pour participer à cette première édition du Hackathon international tenue sur 5 pays (Tunis, Maroc, Sénégal, Côte d’ivoire et France), et jugée comme étant l’une des plus grandes compétitions FinTech au monde.

Les 8 équipes gagnantes vont bénéficier de 5 semaines d’incubation en partenariat avec Screendy, pour finaliser leurs prototypes et seront invitées à présenter leurs solutions à l’occasion d’un Demo Day à Casablanca. Il est à rappeler qu’à l’issue de cette ultime étape, les start-ups retenues concrétiseront un contrat de partenariat avec le groupe, et leurs teams leader bénéficieront d’une immersion de deux semaines au sein de l’un des meilleurs dispositifs d’accélération au monde, à la Silicon Valley aux Etats-Unis.

Ainsi, le groupe Attijariwafa bank et ses filiales nationales et internationales félicitent toutes les équipes qui ont participé à son programme d’open innovation « Smart Up », et renouvellent leur engagement à soutenir l’entrepreneuriat et l’innovation.
 

Commentaires



blog comments powered by Disqus