Publié le 08/08/2017

Une séance de travail à la Kasbah aboutit à un ensemble de mesures au profit de la presse écrite

Réunie lundi au palais du gouvernement à la Kasbah, une séance de travail a abouti à un ensemble de mesures au profit du secteur de la presse écrite.
Une séance de travail à la Kasbah aboutit à un ensemble de mesures au profit de la presse écrite

Cette réunion s’est déroulée en présence du ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi, et de représentants de la présidence du gouvernement, du ministère des Finances, de la Fédération tunisienne des directeurs de journaux et du Syndicat général de l'information.

Selon un communiqué de la présidence du gouvernement, un accord sera signé mardi au siège du ministère des Affaires sociales, sur l'échelonnement des dettes des médias écrits contractés auprès de la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS).

Ces mesures prévoient aussi l’accélération du processus de structuration de Société nouvelle d’impression, de presse et d’édition (SNIPE - La Presse).

A ce propos, la Commission d’assainissement et de restructuration des entreprises publiques sera convoquée à se réunir dans 10 jours pour accélérer le processus de décaissement des fonds alloués à cet établissement médiatique à titre de crédit de trésorerie, conformément aux décisions issues du conseil ministériel restreint réuni le 13 janvier dernier.

D’après le même communiqué, la Société tunisienne de presse, d'impression, d'édition, de diffusion et de publicité - Dar Assabah a bénéficié des mêmes mesures.

Cette réunion a également envisagé la création d’un fonds de soutien à la presse écrite et électronique et son inscription dans la loi de finances pour l’exercice 2018.

Il s’agit aussi d’accélérer le processus d’adoption de la loi portant création d’un établissement de publicité publique et de distribution des abonnements et de le soumettre pour adoption lors de la discussion de la Loi de finances pour l’exercice 2018.

La séance de travail a en outre décidé de publier d'une circulaire obligeant les ministères et les structures publiques (centrales et régionales) à acquérir les journaux et publications dans le cadre d’abonnements publics.

Selon le communiqué, une réunion est prévue la semaine prochaine pour statuer sur l'augmentation des salaires des fonctionnaires de la presse écrite.

Commentaires



blog comments powered by Disqus