Publié le 09/09/2017

Après Irma et avant Jose, course contre la montre aux Antilles

Les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, déjà dévastées par le passage d'Irma, étaient engagées samedi dans une course contre la montre avant l'arrivée de l'ouragan Jose, qui risque de renforcer la catastrophe.
Après Irma et avant Jose, course contre la montre aux Antilles

Le passage de Jose entraînera "de la houle avec des creux de 5 à 7 mètres, de fortes pluies orageuses et des rafales de vents allant jusqu'à 130 à 150 km/h", a indiqué Météo France.

Saint-Martin et Saint-Barthélémy ont été placées en alerte rouge cyclonique, dernière étape avant l'alerte violette, associée au confinement. Les deux îles sont "devenues hyper vulnérables après le passage de l'oeil d'Irma", ajoute le prévisionniste, précisant que "les conséquences sur les îles seront en fonction de la distance du centre" de Jose. Une nouvelle épreuve pour les habitants, déjà sous le choc et pas forcément informés.

Jose, rehaussé en niveau 4, devrait passer dans la nuit de samedi à dimanche, heure de Paris, à 100 km au nord de Saint Martin, déjà détruite à 95% par Irma, qui a touché Cuba samedi et doit atteindre dimanche la Floride.

"Le manque d'informations rend les gens hystériques, tendus", a raconté à l'AFP Sandrine Reynal, assistante sociale à Saint-Barthélémy. A Gustavia, l'aéroport de cette île, certains patientaient des heures dans l'espoir d'évacuer, non sans tensions.

"Il nous reste 12 bouteilles d'eau, pour trois, pour se laver et boire, ça devient difficile", racontait vendredi soir au téléphone Olivier Toussaint, habitant de l'île.

Les secours vont ouvrir sur l'île neuf abris capables d'abriter "1.600 personnes" pendant le passage de Jose, a annoncé samedi la ministre des Outre-mer Annick Girardin.


AFP

Commentaires



blog comments powered by Disqus