Publié le 18/10/2017

En vidéo : Tous les détails sur le nouveau Master spécifique en droit médical de l’Université Centrale

Le Groupe Université Centrale, membre d’Honoris United Universities, vient d’annoncer le lancement de son nouveau Master spécifique en droit médical.
En vidéo : Tous les détails sur le nouveau Master spécifique en droit médical de l’Université Centrale

Aujourd’hui les patients et leur famille exigent une plus grande sécurité dans leur prise en charge médicale et les médecins ne sont plus à l’abri de comportements abusifs et nocifs. La réglementation du secteur de la santé est donc devenue nécessaire. 

Fin observateur de la société et de ses besoins, le Groupe Université Centrale, est conscient de la place du droit, une discipline universelle en perpétuelle évolution, au cœur du monde médical.

Ce Master spécifique en droit médical vient donc à point nommé pour répondre aujourd’hui à l’urgence de former des spécialistes en droit de la santé. 

Un Master en droit médical fournira aux diplômés une connaissance avancée de sujets entourant le domaine de la santé et du droit médical. Cela inclut diverses théories, les questions éthiques contemporaines, la relation entre les patients et les professionnels de la santé, et les arguments avancés lors de litiges médicaux.

Le nouveau Master spécifique en droit médical, proposé par le Groupe Université Centrale, est ouvert à tous ceux en relation de près ou de loin avec le monde de la santé, à savoir :

- Titulaires d’une licence en droit privé ou droit public, sciences économiques ou de gestion ou possédant un diplôme reconnu équivalent.

- Professionnels de la santé, médicaux et paramédicaux tels que médecins soignants, responsables de services, praticiens impliqués dans des activités à haute portée juridique ou éthique comme les transplantations, transfusions, sécurité sanitaire, gestion des risques, médecins et chirurgiens ayant une compétence reconnue dans le domaine du droit médical.

- Membres du monde juridique -avocats, magistrats, enseignants des facultés de droit, membres de l’administration hospitalière-.

Commentaires



blog comments powered by Disqus