Publié le 10/11/2017

Ouverture de Campus Italie à la Cité des Sciences

M. Slim Khalbous et M. Raimondo De Cardona, ambassadeur d'Italie en Tunisie ont présidé ce matin à la Cité des Sciences à Tunis, l'ouverture officielle de la première édition du Salon des Universités italiennes à Tunis en présence de plusieurs présidents d'universités et d'un grand nombre de professeurs et d'étudiants.
Ouverture de Campus Italie à la Cité des Sciences

21 universités italiennes parmi les plus prestigieuses, représentées par près de 50 universitaires italiens exposent leurs offres de formation multidisciplinaires ainsi que les bourses proposées au profit des étudiants étrangers au cours de ce salon ouvert au public toute la journée du vendredi 10 novembre 2017 jusqu'à 18h.

Au programme de la journée une présentation de chaque université exposante ainsi que des rencontres bilatérales avec les universités tunisiennes.

Une documentation riche est mise à la disposition des étudiants intéressés.

Dans son mot d'ouverture, M. Khalbous a insisté sur l'importance de ce genre de Salon, à l'image de China Campus organisé au mois de mars 2017, pour consacrer l'ouverture de l'Université tunisienne sur le monde et offrir des perspectives de formation complémentaires à nos étudiants.

Ces événements facilitent également les projets de coopération bilatéraux entre institutions et permettent d'établir des partenariats durables et institutionnels entre les universités et les facultés des deux pays.

Sur le plan de la recherche scientifique, a-t-il ajouté, la proximité des deux pays à tous les niveaux implique des thématiques d'intérêt commun telles que l'eau, le développement durable, l'énergie solaire mais également l'archéologie et l'histoire pouvant déboucher sur des projets communs et une mise en réseau des structures de recherche.

D'autant plus que les mécanismes de financement européens sont disponibles (H2020, Prima, etc.).

M. de Cardona à exprimé de son côté le souhait de voir cette initiative s'inscrire dans la durée avec une fréquence biennale au moins, en insistant sur l'intérêt des deux pays à oeuvrer pour favoriser la mobilité des étudiants et des enseignants chercheurs.

La Tunisie est le second pays africain a-t-il rappelé ou la langue italienne est la plus parlée (enseignée dans 9 universités sur 13).

Commentaires



blog comments powered by Disqus