Publié le 11/11/2017

Les autorités saoudiennes auraient appelé Alger à accueillir Benali de crainte qu'il ne décède en Arabie Saoudite

Une source diplomatique algérienne à Ryad, citée par Al Hassad news, a révélé que l’état de santé du président déchu Zine El Abidine Benali s’est détérioré et que les autorités saoudiennes craignent sa mort sur son territoire. 
Les autorités saoudiennes auraient appelé Alger à accueillir Benali de crainte qu'il ne décède en Arabie Saoudite

En effet, la source a fait savoir que les autorités saoudiennes souhaitent l’extradition de Benali au plus vite pour éviter de se retrouver dans une situation embarrassante si ce dernier venait à mourir dans le royaume saoudien.

Ainsi, le royaume a appelé l’Algérie à accueillir le président déchu mais Alger a refusé la demande de Ryad compte pour des considérations diplomatiques, politiques, sécuritaires et éthiques.

Benali qui aurait demandé en 2014 à l’Algérie d’intervenir auprès des autorités tunisiennes pour « faciliter son retour en Tunisie » en contrepartie de rendre des biens volés à la Tunisie.

La même source a ajouté qu’Alger a proposé à Benali d’intervenir auprès des autorités tunisiennes en prenant en charge sa sécurité et les frais de sa résidence gardée à Tunis. Toutefois, ces informations n’ont pas confirmées ni par Alger ni par Tunis ni par Ryad. 

Commentaires



blog comments powered by Disqus