Publié le 11/11/2017

Traitement « cruel » réservé aux prisonniers politiques au Maroc

Dans une lettre adressée au ministre Marocain de la justice, l’ONG Adala UK a exprimé sa « vive préoccupation » quant aux conditions de détention des prisonniers sahraouis, incarcérés dans les prisons marocaines
 Traitement « cruel » réservé aux prisonniers politiques au Maroc

L’organisation britannique de défense des droits de l’Homme du peuple du Sahara occidental, Adala UK, a interpellé samedi, le gouvernement marocain sur les conditions déplorables de détention des prisonniers politiques sahraouis incarcérés dans les prisons marocaines, qualifiant le traitement « cruel » réservé à ces prisonniers de « violation pure et simple de leurs droits fondamentaux ».

Plusieurs exemples ont été rapportés par l’organisation britannique qui cite des témoins oculaires, et ceux de victimes mêmes, dont la majorité ont été "arrachés violemment" à leur famille, par des forces armées, pendant la nuit ou très tôt le matin, causant "traumatisme et panique" également à leurs proches.

Commentaires



blog comments powered by Disqus