Publié le 21/01/2016

Image du jour : Carte des protestations actuelles en Tunisie

Cette carte dressée par le site Menastream retrace les protestations actuelles dans les différents gouvernorats de Tunisie.
Image du jour : Carte des protestations actuelles en Tunisie

Ça a commencé à Kasserine quand le jeune Ridha Yahiaoui est mort électrocuté en grimpant sur un poteau électrique, il revendiquait sont droit à l’emploi.

Depuis des affrontements ont éclaté à Kasserine où plusieurs diplômés chômeurs font actuellement un sit-in au siège du gouvernorat.

Hier, le gouvernement et après une réunion qui a duré plusieurs heures, a pris plusieurs décisions en faveur de la région.

Aujourd’hui, plusieurs régions connaissent des protestations revendiquant également développement et emploi. D’ailleurs la ville de Siliana a demandé au gouvernement de prendre en sa faveur, les mêmes décisions prises pour Kasserine.

Ces mesures rappelons-le, incluaient la création de 5000 emplois et plusieurs mini-projets.
Sur cette carte, on voit qu’à part quelques villes qui se trouvent à sur la côte, la majorité des protestations se situent à l’intérieur du pays dans les régions du centre et de l’Ouest.

Toutes ces régions estiment que depuis 5 ans que le peuple tunisien s’est soulevé pour ses droits, réclamant travail, dignité, liberté, les acquis restent peu nombreux, notamment en matière de droits socio-économiques.

Kasserine quant à elle, fait partie des régions les plus lésées par les politiques des décennies passées, elle s’est d’ailleurs constituée région victime auprès de l’Instance Vérité et Dignité, instance en charge du processus de Justice Transitionnelle en Tunisie.
 

Aujourd'hui, 21 janvier des protestations sont localisées à Jendouba, Kébili, Sidi Bouzid, Béja, Mdhilla, Redeyef, Sfax....

Crédit image Menastream


H.B.

Commentaires



blog comments powered by Disqus