POLITIQUE

Rached Ghanouchi : Un parti politique ne réussira jamais s’il se crée pour s’opposer à Ennahdha

Le leader du mouvement Ennahdha, Rached Ghanouchi a commenté aujourd’hui la possibilité de créer un nouveau parti pour remplacer Nidaa Tounes.

Mohsen Marzouk boycotte la réunion du chef du gouvernement avec les partis politiques

Le chef du gouvernement Youssef Chahed organisera une réunion avec les représentants des partis politiques pour discuter le projet de loi de Finances 2017.

Abdelaziz Kotti : Youssef Chahed doit revoir la loi des Finances

Le porte-parole de Nidaa Tounes, Abdelaziz Kotti est revenu aujourd’hui sur la loi de Finances 2017.

Ghazi Chaouachi: Le projet de loi de finances 2017 est une catastrophe pour l’économie tunisienne

Le député et secrétaire général du courant démocratique, Ghazi Chaouachi, a critiqué, mardi 1er novembre, le projet de loi de finances pour l'exercice 2017.

Mondher Belhaj Ali : J’ai été évincé du Bloc « Al Horra », sans que j’en sois informé

Jusqu’ici, Mondher Belhaj Ali  n’a jamais fait part de son désir de quitter le groupe parlementaire. Mais, voilà que les choses ont pris une autre tournure.

Ridha Belhadj : Hafedh Caïd Essebsi est un problème national

Le leader de Nidaa Tounes, Ridha Belhaj est revenu aujourd’hui sur les problèmes que vit son parti.

Mehdi Ben Gharbia : L’opposition n’a que des slogans à donner

Le député du Front Populaire, Ahmed Seddik avait déclaré sur France 24 que le gouvernement de Youssef Chahed n’a rien ajouté à la Tunisie.

Les membres de Nidaa Tounes à Sousse : Pour la suppression du poste de directeur exécutif

Le « groupe de la réforme et du sauvetage » de Nidaa Tounès » a tenu une réunion, dimanche 30 octobre 2016, à Sousse et a élaboré un document en sept points.

Les personnes fortunées ne paient pas leurs taxes parce qu’elles versent des pots-de-vin, selon Ahmed Seddik

Le président du bloc parlementaire du Front populaire à l’ARP, Ahmed Seddik  a déclaré, samedi 29 octobre 2016, que « les personnes fortunées et les notables se refusent à payer les taxes parce qu’elles versent des pots-de-vin et ont financé les campagnes électorales des candidats qui sont aujourd’hui au pouvoir ».

Mehdi Jomâa annoncerait, demain samedi, la création de son parti

‘Tounes El Badael’ est le nouveau parti de l’ancien chef du Gouvernement, Mehdi Jomâa.